Réforme du Régime Social des Indépendants

Dernière mise à jour : 15 juil. 2021



Le monde du travail évolue, la sécurité sociale aussi…


A compter du 1er janvier 2018,le RSI est supprimé et la protection sociale des travailleurs indépendants est confiée au régime général (qui couvre déjà l’essentiel de la population française) pour la prise en charge des risques maladie, vieillesse et invalidité-décès et le prélèvement de leurs cotisations. Cette réforme, qui modifie l’organisation de la protection sociale des travailleurs indépendants, n’affecte ni les modalités de calcul de leurs cotisations ni le versement de leurs prestations.


Une nouvelle étape pour l’organisation de la Sécurité sociale des travailleurs indépendants


L’adossement du RSI au régime général permettra aux travailleurs indépendants de bénéficier, à l’issue de la réforme, d’une sécurité sociale plus performante et plus réactive. Cette réforme prend ainsi acte de la rupture de confiance entre les travailleurs indépendants et le RSI, liée aux nombreux dysfonctionnements du régime et doit conduire à une véritable amélioration de la qualité de service offert aux travailleurs indépendants.



L’intégration du RSI au régime général facilitera également le parcours professionnel des Français, aujourd’hui moins linéaire qu’auparavant.


De nombreux assurés connaissent, dans une même carrière professionnelle, une succession de périodes de salariat et d’activité indépendante. Ainsi, plus de 80% des créateurs d’entreprise étaient précédemment salariés. Certains assurés cumulent même plusieurs statuts en même temps. L’intégration du RSI au régime général est une réforme de l’organisation de la Sécurité sociale destinée à limiter fortement les changements administratifs que doivent opérer les assurés à chaque changement de statut professionnel.


(Communiqué de presse RSI)

(Source : https://www.cma-ain.fr)

4 vues0 commentaire